​Une visite renversante! 

Hey hey, nous voilà on the road again, direction Florence, une ville qui promet d’être somptueuse! 

Sur le chemin, nous passons par Massa, puis Carrare. Il y a des carrières partout et des montagnes de marbre en blocs et en tranches. J’ai évidemment une grosse pensée pour mes anciens collègues de chez Capri. Pour qui connaît la pierre, Carrare en est un peu le lieu sacré : son marbre est blanc et le veinage discret. Jetez un oeil à cette somptueuse vidéo pour vous faire une idée : https://youtu.be/du9_Kn2y2VA

Nous avons roulé jusqu’à Pise. Les villages à l’approche de Pise n’ont pas vraiment de cachet, c’est même plutôt sans intérêt, aussi la perspective de voir d’un coup, au milieu de tout ça, une magnifique tour penchée nous amusait beaucoup. On trouvait cette situation presque ridicule, nous deux dans notre voiture de toutes les couleurs, dans ce paysage improbable à la recherche d’un des monuments les plus connues au monde. Notre regard se perdait furtivement dans l’horizon à la recherche de cette « bizarrerie « . Et d’un coup au bout de la rue où nous nous sommes garés elle était là, majestueuse… Et ça vaut le coup d’oeil car elle est vraiment penchée! 


Heureusement que je la retiens!

Elle fait partie d’un ensemble en réalité, de monuments de marbre blanc absolument magnifique. Entourée de remparts, il y a là une vaste esplanade d’herbe ensoleillée qui invite à la douceur d’une sieste ou d’un pique nique improvisé. 

Nous sommes subjugués par l’ensemble. Malheureusement nous déchantons à mesure que les minutes passent rattrapés par les affres du tourisme moderne. A peine garés il faut refuser des paquets de mouchoirs et autres briquets vendus à la sauvette. Ensuite c’est la myriade de stands vendant des répliques made in China de la fameuse tour. Puis les milliers de touristes armés de manche à selfie, essayant de prendre toujours la même photo, tenant la tour sur la main. 

L’entrée pour la tour est payante et trop cher pour nous (18euros). Il faut finalement s’éloigner bien loin pour retrouver des commerces ayant un semblant d’authenticité. Nous ne jugeons pas ce microcosme car nous même, en venant ici, nous y participons. Mais nous en tirons la conclusion simple : « ce n’est pas ce genre de tourisme qui nous convient »!


Bien sûr, Poui-Poui y était :

Nous repartons pour Florence après une bonne pizza, direction un camping/auberge de jeunesse que Nico a dégoté, où nous pourrons garer la voiture et peut être rencontrer du monde! A suivre…

3 réflexions sur “​Une visite renversante! 

  1. Impressionnant la vidéo des carrières de marbre !
    Je vois que votre effort pour redresser la tour de Pise n’a pas été plus concluant à long terme que l’effort des autres touristes de passage . ça ne fait rien, c’était bien sympa quand même !

Répondre à lili Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *