[ 1 an ] Lettre à mon compagnon de voyage

Cher Saturnin,

Hier, le 6 février 2018, nous fêtions ensemble une année de voyage jour pour jour. En effet, il y a un an nous embarquions pour une aventure nouvelle où tout était à écrire. Notre voyage démarrait sur ce parking, en plein centre de Gênes, après avoir déposé nos premières compagnes de voyage. Nous rentrions alors dans la Qriosit mobile, l’un sur le siège passager, l’autre face au volant. Nous tournions chacun notre regard l’un vers l’autre et un rire nerveux et joyeux s’échappait. Le coup d’envoi était donné. Joie pure et en même temps le vertige d’un futur à construire où tout semble possible mais à cet instant il n’y a rien, juste deux gars perdus au milieu de l’Italie. Quel plaisir de se replonger dans ce souvenir et se remémorer depuis tout ce que nous avons traversé et accompli.

Depuis, 365 jours se sont écoulés et c’est à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, que nous nous séparons de nouveau. Toutes ces expériences et rencontres se sont diffusées en nous. Imbibés, nous avons évolué, avancé de quelques pas dans notre chemin de vie. Nous sommes toujours les mêmes, mais sûrement habités d’une perception renouvelée des événements, un regard neuf sur nos vies et une façon différente de réagir aux vicissitudes de la vie. Il n’y a pas de doute, nous avons initiés une reconnexion à nous même et au cosmos. Notre place dans ce monde nous semble un peu plus claire et c’est pleins d’idées et prêt à rêver que nous continuons l’entreprise de notre existence. Mais, il ne s’agit pas pour autant de rêvasser, de flâner continuellement ou de s’isoler dans son parcours personnel ou encore de chercher une accumulation de plaisir. Non, bien encré dans la réalité de ce monde, nous allons bâtir la suite de notre route avec ces nouvelles aspirations et une liberté mentale élargie. Irrémédiablement, nous ne vivons pas pour les autres et à travers leur regard. Mais nous vivons profondément avec eux. Soyons connectés et sensibles à leur joie et à leur détresse. Offrons du temps et de l’amour à nos proches et aux inconnus sans rien en attendre. Soyons confiants en l’avenir et plein de gratitude. Avec ces ingrédients, je crois que nous n’avons pas de soucis à nous faire pour la suite.

Personnellement, il me semble que ce voyage m’a calmé. Cette aventure m’a apporté davantage de sérénité face à des situations qui me mettaient mal à l’aise ou m’irritaient auparavant. Mes choix semblent plus clairs, plus naturels et l’avenir beaucoup moins effrayant. Prêt à épouser les événements futurs de ma vie à travers une recherche d’équilibre subtile entre acceptation de ce qui advient tout en restant acteur, sans subir. Provoquer, laisser des espaces de liberté, des moments non planifiés pour que quelque chose puisse survenir. Si la porte est toujours fermée, personne n’entrera ou passera sa petite tête en lançant un timide « Bonjour ».

Je suis heureux d’avoir traversé cette dernière année avec toi compagnon. Nous aurons ce lien et ses souvenirs en commun à vie. Et je salive d’avance de ces moments que nous partagerons ensemble à l’avenir.

Aujourd’hui, j’imagine nos retrouvailles lors d’une petite randonnée des familles avec une succulente salade tomates concombres, du pain et un peu de humus. Une soirée autour d’un feu pour se raconter nos dernières aventures et une nuit en tente, à l’ancienne, en se disant un petit « bonne nuit l’ami » avant d’éteindre notre Geonaute et se glisser doucement dans notre duvet 0°C.

D’ici là, bon vent copain! Bien entendu, je te souhaite le meilleur et je t’encourage à continuer à partager tes plaisirs, tes joies, tes histoires de père castor, tes interrogations, tes déceptions avec tes futurs compagnons d’aventure comme tu l’as fait avec moi.

Au plaisir de se croiser au sud.

Nico

6 réflexions sur “[ 1 an ] Lettre à mon compagnon de voyage

  1. Claire HERITIER dit :

    Bien joli bilan de cette année écoulée… et bravo du chemin parcouru à l’extérieur et à l’intérieur de chacun de vous 2.
    Bonne suite sur votre chemin de Vie et merci de tous ces précieux partages;<3<3<3

  2. lili dit :

    Avec un seul mot, voilà mon ressenti de cette année que vous avez partagée : GENIAL 🙂
    Et je vous souhaite à l’un comme à l’autre encore plein de belles rencontres et plein de belles découverte de cette nature qui nous entoure. Bravo pour avoir su tirer le meilleur de chaque situation et super bravo d’avoir su vous remettre en question. Que tout cela ne vous empêche pas de nous régaler encore avec vos récits même si vos routes se sont séparées. Qui sait cela nous donnera peut-être une double ration d’articles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *