Connaissez-vous André Brugiroux??

Non? 

Nous ne le connaissions pas non plus. Sur les conseils d’Anick Marie (voir l’article precedent) nous sommes allés le voir en conférence à Chambéry, ou il nous a dédicacé sont livre majeur  » La Terre n’est qu’un seul pays « .

Je ne vais pas m’attarder sur sa biographie, dont vous trouverez une version plus exhaustive sur wikipedia, mais en quelques mots, ce type est complètement fou! A 17 ans il a décidé de partir en voyage, pour découvrir tous les territoires du monde! Et il l’a fait! Avec pour règles de ne jamais payer pour dormir, de faire uniquemenent du stop et de vivre avec 1$ par jour!

Le livre raconte son périple et fourmilles d’anecdotes savoureuses. Il vous fait voyager dans le monde entier, découvrir de nombreuses civilisations. Il est monstrueux de courage. Au Chili, il se fait opérer gratuitement, par un chirurgien qui lui propose de lui couper les cheveux au passage! En Alaska il fait du stop sous des temperatures extremes (-50°) alors qu’en Australie il est obligé de poser son carton sur la route et se cacher derrière les cactus pour survivre à d’énorme chaleurs! (50°)

Le récit des ses aventures force l’admiration. Pourtant, je ne recommande pas « chaudement » cette lecture. Premièrement, si vous en avez l’occasion, allez le voir en conférence, c’est bien mieux. Deuxièmement, le livre n’est selon moi pas très bien écrit. Parfois on a du mal a suivre… Et puis résumer en 400 pages un periple de 18 ans ne permet pas d’aller en profondeur sur l’analyse de chaque pays, chaque peuple, chaque paysage. Je trouve donc le livre laborieux dans l’ecriture et paradoxalement trop rapide dans le recit. L’auteur est certes un professionel du stop, mais pas de l’ecriture! Enfin troisième point, j’ai un désintérêt pour la religion pour laquelle l’auteur a eu une révélation, la religion Baha’i. J’avais envie d’un recit d’aventures d’un voyageur fou, aussi chaque page dédiées à sa foi (même si certes elles sont rares) étaient pour moi de trop. Or c’est à travers ce prisme théiste qu’il fonde tous ses jugements envers autrui. L’aspect anthropologique du livre est par conséquent noirci d’obscurantisme. (Attention cela n’engage que moi! )

Ce livre reste neanmoins très intéressant et si vous le lisez vous n’aurez pas perdu votre temps!

 

2 réflexions sur “Connaissez-vous André Brugiroux??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *