Give me your key 

Et coucou Napoli! Je conduis en direction de l’office du tourisme. Plus on se rapproche du centre plus la circulation s’intensifie. Arrivés dans le centre c’est l’anarchie totale ! Ça se croise, se bouscule, les scooters débarquent à droite à gauche, des gens traversent partout. Il faut faire ça place. Nos clignos ne fonctionnent plus. On voudrait se garer mais les places sont prises et partout des voitures sont en double file. Ce joyeux bordel nous enchante. 

N’ayant toujours pas trouvé de solution, nous nous risquons dans un parking privé. A peine rentrés une autre voiture nous succède, nous sommes coincés. Et voici que débarque l’employé : « give me your keys « . On comprends qu’il faut lui donner les clefs, impossible toute notre vie est dans la voiture ! Mais on ne peut plus reculer… Que faire ? Et les gens qui s’impatientent derrière … « Give me your keys !! » …

On décide que l’un de nous deux restera dans la voiture pour surveiller tandis que l’autre ira rapido à l’office du tourisme. L’un se retrouve donc seul dans le parking souterrain. Il y assiste à un spectacle incroyable. Le parking est tout petit, des voitures partout serrées au millimètre. 

Ils sont au moins 5 employés dans cet antre et il voit devant ses yeux une véritable valse de voitures. Leur dextérité est incroyable. Il y a bien sûr ici ou là un petit bruit suspect de tôle froissée mais sinon c’est vraiment un bal fabuleux. 

L’autre se dirige vers l’office du tourisme. Il y rencontre une jeune employée dont le regard le transporte. Il l’écoute à demi mot, charmé par ce si beau sourire. Ne connaissant pas son nom, il l’appelera « Alessandra « .

Napoli s’avére aussi envoûtante que les yeux brun d’Alessandra. Des monuments époustouflants aux méli-mélo de ruelles tout à un charme incroyable. Il reigne un joyeux bordel que nous adorrons. Les flics discutent avec les vendeurs de rue, les locaux étendent leur linge au dessus d’historiques ruelles, les pizzaiolos travaillent leur pâte derrière leur vitrine. Nous y mangeons une excellente pizza, l’origine de la pizza est Napolitaine, et testons le dessert local : le Baba.

Nous partons après avoir observé le crépuscule du jour depuis le port. Nous avons rendez vous avec Marco, un couchsurfer. Mais en chemin, nous voyons un écran géant. Ce soir c’est Réal Madrid / Napoli ! Je connais la ferveur napolitaine par réputation, la tentation est trop forte de la découvrir pour de vrai. A peine quelques minutes de jeu et Napoli ouvre le score, c’est la folie ! Cotillons, klaxon, foule en liesse speaker qui chante… Et nous ne sommes que dans un kebab !!

Une réflexion sur “Give me your key 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *