Les poupées Russes en terre Georgienne

Ainsi a donc commencé notre voyage en compagnie de Nastia et Layli. Elles viennent de Iekaterimburg. Nous les suivons vers Mestia. Comme elles parlent Russe, elles organisent tout, nous n’avons qu’à les suivre. De toute façon elles ne nous consultent pas vraiment ! Nous changerons deux fois de matchroutka, à  chaque fois elles négocient serré et nous obtiennent de supers tarifs. Les chauffeurs sont aux petits soins pour elles, ils n’hésitent pas à s’arrêter où elles le demande pour qu’elles puissent prendre une photo 📷. Sur le trajet, les montagnes sont extrêmements imposantes. 

Mestia est une ville de montagnes super sympa, on dirait un petit Chamonix. Les filles nous trouvent une chambre, 4 euros par personne ! 😃 Un petit restaurant pour fêter ça, ici ça coûte rien. On passe a la superette et bien sur le proprio m’offre de la chacha maison!

Le lendemain, elles veulent que l’on fasse une excursion à Ushguli, le plus haut village d’Europe ! Pour s’y rendre, 3heures de routes cabossées en 4×4. Pas super agréable ! Malgré le temps pluvieux, on s’amuse bien avec les filles. Toutes les deux minutes c’est selfie, ou alors elles nous demandent de les prendre en photo. Le rythme est d’une photo toute les 2 minutes 30! Ce qui est cool, c’est que malgré le temps, le filles gardent le smile, et semblent apprécier le moment : deux petites voyageuses optimistes et curieuses ! On visite même un musée où nous avons le droit à un petit concert d’instruments ancestraux. S’y trouvent des objets de l’époque, comme ces raquettes pour la neige faites en bois et en peau. Les habitants dorment au dessus des animaux pour la chaleur. Il y a des repères pour les animaux, un + pour les mâles car il doivent grossir, un x pour le femelles qui doivent enfanter. On termine par un jeu de carte Russe… Le seul truc qu’on a compris c’est qu’on a perdu a chaque fois … Petites tricheuses …? 😉

Le lendemain nous réussissons à les convaincre de faire une rando avec nous, direction chalaadi glacier. C’est marrant, elles se débrouillent très bien, mais ce sont de vraies princesses. Nous devons porter leurs sac, les prendre en photo régulièrement et leur donner la main pour traverser le rivières ! Nous leur disons adieux à la fin de la rando, nous voulons faire d’autres randos ici, tandis qu’elles veulent découvrir Tbilissi. C’est donc en portant les valises jusqu’au taxi que nous leur disons au revoir! De vrais canards ! Mais ce sont vraiment des filles géniales. 

Nous avions donc l’occasion de faire d’autres rando. Les montagnes ici sont magnifiques. Chaque soir nous allons au café et rencontrons nos amis : Owen, Michelle, Will, puis bientôt un couple de français un peu fous ! Ils sont partis pour 6 mois, avec un bébé de 8 mois et un autre en cours, avec la ferme intention de ramener un tapis ouzbek ! Cliquez ici ! Mestia restera un sacré coup de cœur. 

Le retour vers Tbilissi restera un grand souvenir. Les bagages cordés sur le toit prennent la pluie pendant tout le trajet. Nous passons 7h les jambes recroquevillées, bercés par les doux bruits du bébé juste derrière. La route est abîmée, les virages nombreux, aussi le bébé nous lâche bientôt un petit vomi bien sympathique ! Mais le chauffeur est rigolo, à chaque arrêts il se tourne vers nous avec un grand sourire et nous lance un  » Miam Miam  »! Au final cela reste un bon souvenir !

On retrouve les filles à Tbilissi, et sommes par conséquent à nouveau leurs humbles serviteurs! Nous faisons un spa extrêmement relaxant puis après une galère de logement, nous arrivons dans un appartement à 23h. Les propriétaires, voyant que nous n’avons rien à manger, nous offre nourriture et boisson. Les Géorgiens sont vraiment géniaux.

Ce soir la nous  faisons une petite partie d’avance wars avec Nico, cela deviendra vite notre petit échappatoire lorsque, par exemple, les filles font du shopping. Pour notre dernier soir à Tbilissi, nous organisons un repas français : crêpes au menu !

Elle nous font découvrir une musiques russe qui deviendra vite notre hymne :

Apres un petit cafe Armenien (chauffe dans le sable, nous partons pour l’Arménie.

Bien sûr les filles ont tout organisé. Les chauffeurs et un autre passager sont dingue des deux filles. On fait des arrêts photos quand les filles le demandent puis on pique une tête dans le lac Sevan. On fait les cons, on essaye de prendre leur pose: main sur la hanche relevée et une jambe repliée.

Le passager nous offre des pâtisseries arméniennes c’est super bon. Nous profitons d’Erevan pour faire un peu la fête, nous allons même danser notre premier club du voyage. C’est cool de pouvoir rentrer en chaussure de rando ! Erevan est bien plus sympa que prévu, les bars, restaurants sont nombreux, avec de belles terrasses et des prix modiques. Nous passons notre dernier jour avec Nastia (elle rentre plus tôt que Layli) à découvrir là ville, cueillir des baies au pied de mother Armenia. Nous leur offrons même une rose à chacune, elles sont ravies.

Entre Nastia et moi la communication n’a jamais été facile, Nastia ne parlant pas anglais, nous utilisions donc un traducteur pour parler. Parfois elle oubliait et se mettait à me parler en Russe. Elle n’obtenait en échange qu’un large sourire.

Ce fut une rencontre fugitive mais intense. Naturellement j’ai porté son sac jusqu’au taxi pour l’aéroport.

Nastia partie, il me faut faire cavalier seul, car il n’est jamais bon d’être la 3ème roue du carrosse ! Nico et sa dulcinée partent donc pour de nouvelles aventures tandis que m’attendent d’incroyables rencontres ! 

6 réflexions sur “Les poupées Russes en terre Georgienne

  1. kiki says:

    Heureusement que vous êtes 2 hommes bien galants ! ça facilite les rencontres !
    Bravo pour photos et reportage. La montagne me plait bien, c’est très beau. La flore est elle très différente de celle de nos montagnes ?

  2. kiki says:

    Heureusement que vous êtes 2 hommes bien galants ! ça facilite les rencontres !
    Bravo pour photos et reportage. La montagne me plait bien, c’est très beau. La flore est elle très différente de celle de nos montagnes ?

  3. Claire HERITIER says:

    Heureusement que vous êtes 2 hommes bien galants ! ça facilite les rencontres !
    Bravo pour photos et reportage. La montagne me plait bien, c’est très beau. La flore est elle très différente de celle de nos montagnes ?

  4. Настя says:

    Было очень интересно прочитать о себе! Спасибо! Мэтью, очень скучаю по тебе! Было бы здорово провести следующее путешествие с тобой! А пока учу английский

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *