[RAP] Dieu d’Amour, Dooz Kawa

J’aimerais inaugurer une nouvelle catégorie dans ce blog qui permettra de partager des musiques et des paroles de chansons qui nous touchent. Ces choix de chansons seront donc plus personnels pour Mathieu comme pour moi. Une manière de me dédouaner d’emblée si Mathieu poste une musique de Kaaris.

Ce premier rap, je l’écoute régulièrement depuis quelques mois mais je tiens à le dédicacer à mon ami Max Max qui aime le rappeur Dooz Kawa depuis longtemps. En voici les paroles.

______________________________________

Ni dieu, ni maître
Darwiniste, peut-être, accompli
Mais j’respecte tous ceux qui prient et m’adresse aux extrémistes
Moi, j’ai aucun parti pris, ni d’idéaux
Simplement je fais partie du parti des oiseaux
Et si les mots que j’argumente sont une attaque envers les cieux
Est-il possible pour vous d’entendre que je ne puisse pas croire en Dieu ?

Tout bébés on jouait à la guerre au milieu du yard
Notre territoire encerclé par des éclats d’verre
À défendre un drapeau noir planté sur un tas d’terre
Accompagnés d’un tas d’frères, musulmans, chrétiens ou juifs
Armés tous d’M16 en plastique
Le temps passé, les armes devenues automatiques
On les a posées puis changé nos cibles
Aucun de nous n’a pris part aux génocides
« Anti, t’es pas comme moi alors t’as tort puisqu’avec nous Dieu est d’accord »
Pff… On peut plus parler alors
Ah si, au fait j’ai vu ton dieu, j’me suis engueulé avec lui
Au nom des jeunes filles qu’on excise, ou qu’on lapide
Enfin j’m’en rappelle plus
Toi dis-moi c’est dans quel passage de la Bible ou d’la Torah ou du Coran
Ah oui c’est vrai, tu sais pas lire
T’énerve pas, j’devine, vous êtes tous excusés du fait d’une loi divine
Enfin plutôt par la traduction qui va dans le cadre de la cause
Et Dieu vous protège… Ou bien est-ce le Kalashnikov ?
Quand t’exécutes ceux qui protestent et qui ont pas l’même dieu que le tien
T’aimerais bien être un martyr parce qu’t’es un déchet en humain
Ça fait quoi le sang des enfants sur les mains ?
Moralité : écoute bien la prochaine strophe
Peu importe ta peau et si ça choque…
Vous êtes les descendants d’Adolf

Moi j’représente pour tous ceux qui prient un dieu d’amour
Celui qui fait qu’on s’aime dans les cages en bas des tours
J’représente pour tous ceux qui prient un dieu d’amour
Celui qui fait qu’on s’aime dans le monde et les alentours

Et celui qui condamne mon texte devra s’poser la question
Est-ce que lui-même respecte alors ma liberté d’expression ?
Non soi-disant, il est tellement bridé et victime
Ça m’rappelle les nazis qui décimaient ceux qui dessinent
Si j’me destine à l’enfer en caricaturant Allah
C’est moi seul que ça concerne, la foi ne regarde que soi

Et sur l’moral, bien souvent la religion n’est qu’une identité sociale
Moi j’kiffe la liberté même si l’humanité m’fait mal
J’suis d’ces gosses sans avenir
C’est intelligent de dire « C’est pour les types qui mangent pas d’porc »
Puis montrer ton gun dans le clip comme si c’était la classe d’avoir une arme
Sans parler des amalgames
Le jour où ton gamin se prend une balle on en reparle
Tu crois être un rebelle avec BM et Lacoste
Mais t’es qu’un outil du système avec tes deux gardes du corps
Aucun souci pour elle, la religion marchera
Tant qu’se sentiront spirituels grâce à elle trop d’types sans personnalité
J’crois qu’personne n’a idée
Le premier commandement était : aimez-vous les uns les autres
On est tous frères
Pourtant la religion est la cause des plus grands massacres sur Terre
C’est indéniable
Nique sa mère alors, j’suis l’diable

Moi j’représente pour tous ceux qui prient un dieu d’amour
Celui qui fait qu’on s’aime dans les cages en bas des tours
J’représente pour tous ceux qui prient un dieu d’amour
Celui qui fait qu’on s’aime dans le monde et les alentours

Puisqu’ils parlent tous d’amour
Tous les humains du monde pourraient croiser leur religion en un carrefour
Et p’t-être que là j’croirais en Dieu et la paix au Darfour
Mais en attendant que les guerres cessent
J’me mettrais pas à genoux pour une hypothèse qu’engendre la haine
Vous êtes tous les mêmes, différemment habillés
J’ai pas oublié, il est écrit aux USA « Je crois en Dieu » sur les billets
Alors c’est normal que les bombes en Palestine résonnent
P’t-êt’ que c’est moi l’Sheitan
Autant qu’Israël est le paradis fiscal de Washington
En tout cas moi j’ai tué personne, j’rappe pour que c’refrain résonne
J’rappe pour les dieux d’amour (génocide au Darfour)
J’représente un dieu d’amour (Hutus et Tutsis au Rwanda)
J’rappe pour les dieux d’amour (catholiques, protestants d’Irlande)
Tolérance
J’rappe pour les dieux d’amour (musulmans, chrétiens au Kosovo)
J’représente un dieu d’amour, qu’est-ce tu veux ?
Même si j’crois en rien, ce morceau est dédicacé à mes frères tibétains
Qui sont morts pour un dieu d’amour
Sans s’défendre…
En silence…

Une réflexion sur “[RAP] Dieu d’Amour, Dooz Kawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *