Tu sais que tu as passé un mois en Iran quand:

Tu as été pris en stop à la frontière et tu as fait 1600 km avec une famille completement dingue.

Tu voudrais afficher une photo d’eux mais ce serait les mettre en danger.

La première phrase que tu as entendu est « Welcome to the country of mysteries, where everything is forbidden but anything is possible! « .

Tu as bu du thé avec du sucre crystalisé et tu as trouvé ça beaucoup trop sucré!

Tu t’es serré à 7 dans une voiture. Et quand il n’y a plus de place, le mec s’assied dehors, sur le coffre.

Evidemment la voiture est une Peugeot Pars. 

Sur le chemin tu as assisté à deux crevaisons et un changement de pot d’échappement. Sans jouer au mille bornes.

Tu es aussi monté dans une Saipa, les voitures Iraniennes et on t’as sussuré « elle font plus de morts que Daech! »

Tu as fait une bataille de boules de sable dans la mer Caspienne, et tu es persuadé d’avoir gagné.

Tu as pique-niqué dans un parc, au bord d’un lac. Sur un tapis.

Tu as bu un thé « wizaout chugar plize ».

Tu as donné rendez-vous à ton short dans un mois car tu le sais, ils sont interdits ici. 

Tu lui as dit je t’aime en le mettant au fond du sac.

Tu as craqué et tu l’as mis, tout seul dans ta chambre, juste pour le kiff. Et tu t’es regardé dans la glace en imitant Tony Montana.

Tu as mangé sur le tapis juste à coté de la table et tu t’es demandé à quoi servait cette table.

Tu as adoré manger par terre et tu t’es demandé pourquoi avoir des tapis en France si ce n’est pas pour le plaisir de manger dessus.

Tu as bu du petit lait. Frais. Pétillant. Et lorsque nauséeux tu as poliment refusé qu’on te resserve, on t’as dit « don’t be shy! ». Et on t’en as resservi un plein verre. « That’s doogh »

Tu as cherché un hotel jusqu’à 3h du matin avec tes amis Iraniens le soir de la fin du ramadan. Quand tu t’es enfin posé, ils t’ont dit « maintenant on mange ! » 

Tu as demandé à tes amis Iraniens combien tu leurs doit et ils t’ont répondu, « c’est ok ne t’inquiète pas ».

Tu as seulement depensé 100$ en 10 jours. Pour deux. Et la moitié c’était pour du karting.

Tu as découvert les vertus du safran. Et tu t’es dit qu’il y avait du business à faire.

Tu as dormi une semaine sur un tapis puis refusé poliment un matelas: « je préfère le tapis en fait ! »  .

Tu t’es trompé de côté.

Tu as fumé une chicha. Sur un tapis.

Tu as bu du thé, toujours pas de sucre?

Tu as mangé un sandwich au pain dans un kebab et dis que c’était dur d’être végétarien ici. Puis tu as bu une bière. Sans alcool. Super sucrée.

Tu as assisté à des danses traditionnelles Iraniennes. Tu as adoré.

Tu t’es retrouvé en costume et tu t’es senti à l’aise. « Qu’on m’amène mon chameau du raisin et des dattes! »

Tu as repondu à des questions bizarres comme « es tu circoncit » ou « peux tu te marier avec ta cousine? Et avec plusieurs femmes? »

Tu as mis en PLS un Iranien en lui répondant que non mais qu’en France tu peux te marier avec un homme.

Tu as alors appris qu’ici l’homosexualité était un crime. Puni de la peine de mort.

Tu as fait face à l’incompréhension quand tu as dit que tu n’étais pas marié. A 28 ans.

Tu as essayé d’expliquer que ce n’était pas une question d’argent, que tu veux être libre et que tu as le temps… Et personne n’a rien compris.

Tu as lu qu’il existait ici des mariages temporaires. D’une journée. Pour les hommes qui vont au bordel dans « le respect de la religion ». Et cette fois c’est toi qui n’a rien compris.

Tu as appris qu’ici alcool, drogue, sexe, musique et danse, sont interdits. Et tu as tout fait. Sauf le sexe.

Tu as fait caca dans les toilettes turcs. Puis rincé avec le petit jet d’eau. Ca chatouille.

Tu t’es lancé dans un grand débat avec ton travelmate pour savoir comment elles s’utilisent. Et vous ne vous êtes pas mis d’accord ! 

Tu t’es réjoui de trouver des « chiotes comme à la maison avé le pq et tout ».

Tu as pris ton smartphone et tu es resté 1 heure. Juste pour le plaisir.

Tu t’es rendu compte qu’aucun Iranien  n’aimait Ahmadinejad… A part Ahmadinejad.

Tu as mangé du ash. Trop bon. Il t’es resté sut l’estomac 4 jours.

Tu as regrété que toutes les femmes soit voilées, qu’il existe une ségrégation dans les transports et certains lieu publics, qu’elles n’aient pas le droit du faire du vélo etc.

Tu as adoré observer les Iraniens contourner les règles, faire de la bière maison, retirer le voile et mettre un short à la maison.

Tu as visité des mosqués par dizaine. Tu en as profité pour boire de l’eau au robinet et tu as envisagé le tapis. Juste une petite sieste.

Tu as eu chaud et tu as eu envie de thé.

Tu t’es fait alpagué par un type alors que tu voulais visiter le Holy Shrine de Masshad ou Chiraz. Il t’as emmené au departement de la propagande où un Molah t’as montré des vidéos. Et a repondu à toute tes questions.

Tu as compris la différence entre sunnites et chiites. Tu as aussi compris que les Iraniens n’étaient pas des arabes.

Tu t’es deguisé en Iranien pour retourner au Holy Shrine. Cette fois tu as vu le tombeau de l’Imam Reza et tu as été bouleversé de sentiments contradictoires.

Tu as pris le bus en te goinfrant de pistaches puis degusté des gas à la fleur d’oranger.

Tu as pris un train de nuit super confortable avec des tapis dans les compartiments.

Tu as mangé du Koresh aprés avoir trié les morceaux de viande. En buvant du doogh évidemment.

Tu n’as jamais mangé d’aussi bon pain depuis la France. Et chaque fois que tu en as acheté, le boulanger a voulu t’en faire cadeau.

Tu es passé à la télé.

Tu as reçu un message de soutien des gens qui t’aiment.

Tu as bu des jus à la graine de chia. Et tu as testé les thés à la cannelle et à l’hibiscus. Tu as même mangé de la confiture de carottes. 

Tu t’es lavé avec du shampoing à l’oignon.

Tu as mangé le combo classique tomates concombres puis pastèques et melons par kilogrammes. Et tu as eu mal au ventre.

Tu t’es fait attrapé par un Iranien qui ne t’as plus laché de la journée.

Le lendemain tu es sorti de ta chambre discrètement et lorsque tu l’as vu tu as lancé à ton pote « alerte rouge gorge! ».

Tu as compris pourquoi les Iraniens sont perçus par les touristes comme « too much welcoming ». Et tu a songé à toutes les victimes de rouge gorge… 

Tu as traversé des villages et tout le monde t’as fait de grands sourire, « hello », « welcome in Iran » et tu as eu la sensation d’être une célébrité.

Tu as demandé à un chauffeur de taxi quelle température il fait et il t’a répondu « 10km! ».

Tu es resté coincé devant un hostel. Parce qu’une rouge gorgette s’est envolé au seul moment où tu en avais besoin.

Tu as bu un french coffee. Avec un gateau aux noix. Tu ne sais toujours pas ce qu’il a de français. Mais c’était bon.

Tu as vu en pleine rue des affiches de propagande où est inscrit « mort à Israël ». En français.

Tu es entrée dans une patisserie, as commandé 4 petits gateaux « juste pour gouter ». Tu en as eu 10 plus 5 boules de glaces. Et on a pas accepté que tu payes.

Tu as découvert Persepolis.

Tu as campé dans le desert, sous la pleine lune, entouré de renards et de scorpions. Et tu t’es levé à 4h45 pour voir le levé de soleil.

Tu as fait 10km pour observer un pigeonnier. Et c’était fermé.

Tu as entendu des chansons d’amour sous le pont d’Isfahan. Jusqu’à ce que la police ne disperse la foule.

Tu as aussi dormi en pleine rue car tu le sais, ici tout est interdit sauf le camping sauvage.

Tu t’es fait invité plein de fois par des familles à boire le thé sur leur tapis. Et comme eux tu as mis le sucre à fondre dans la bouche. Pour voir.

Tu t’es entrainé à manger des graines de tournesol. L’ouvrir avec les dents et attraper la graine avec le bout de la langue.

Tu as decouvert une boisson super rafraichissante à base de concombre et de vinaigre, Le sekanjavin. C’est sûr tu en feras en France!

Tu as réussi à rentrer dans un pigeonnier!!

Tu as découvert Zarathoustra, un prophète végétarien!

Tu as fait un foot 5 contre 5. Sur le sable. Dans le centre historique de Yazd. A minuit. Et même ton pote Antoine a joué!

Tu as découvert de subtiles messages adressés aux nord americains.

Tu as vu le premier jour un motard sans casque et tu t’es dit « c’est dangereux »!. Puis tu en as vu un deuxième, un troisième… Personne ne porte de casque ici!!

Tu as vu le dernier jour un motard avec un casque… « touriste! ».

Tu es rentré dand un boutique remplie de pistache, noix et cacahuete et tu as eu envie de plonger tes mains dans tous les sacs et de te goinfrer!

Tu as commandé des jus de fruits frais, mixé devant tes yeux. Watermelon ou Mango?

Tu as admiré les mosaiques, et on t’a dit dans chaque ville « nous avons les plus belles du pays! »

Tu as bu un thé dans un caravansérail. Tu y as dormi aussi.

Tu t’es fait bavé dessus.

Tu as observé les Chiites poser un caillou à terre et y poser la tête pour prier.

Tu recommandes à tout le monde d’aller en Iran car le pays est splendide et les Iraniens sont accueillants. Parfois trop précises-tu!

7 réflexions sur “Tu sais que tu as passé un mois en Iran quand:

  1. Mireille Lacomere-Schild says:

    Ta belle aventure continue et ta tête et ton coeur grandissent. Merci de partager cette merveilleuse histoire.

  2. Heritier says:

    Quelle richesse ce pays. Je retiens la confiture à la carotte. Ça me donne des idées Et pour le. On ombre boisson. quel. Insigne mettons dedans ?

  3. lili says:

    Voilà un reportage sur l’Iran bien plus sympa que ce que l’on nous montre à la télé.
    Heureusement que vous n’y restez pas plus car entre les drôles de boissons, les « jupes » pour homme, les danses etc… on ne vous reconnaitrais pas 🙂
    En tout cas c’est une belle découverte du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *